Questions Fréquentes

 

Lorsque l’on commence le Yoga, ou lorsque l’on découvre un nouveau professeur, il est bien naturel de se poser quelques questions.

Même si je suis à votre entière disposition pour répondre à toutes vos questions, je peux d’ores et déjà vous fournir ci-dessous des réponses à certaines des questions qu’il est fréquent de se poser.

Si votre question ne figure pas dans la liste, n’hésitez pas à me contacter à yogadima@yogdima.ch ou m’appeler au 076’326’25’89.

 

 

Je n’ai jamais fait de yoga, y a-t-il des cours pour débutants ?
Oui, je propose un stage d’initiation au yoga, un cours par semaine durant 10 semaines, vous apprendrez la base de la pratique.
Le stage d’initiation au Yoga est destiné aux débutants ainsi qu’aux personnes qui veulent renforcer les fondements de leur pratique en revenant aux alignements de base.
Découvrez les bienfaits du yoga dans notre école situé en plein centre de Genève. Une initiation pour apprendre les bases du Yoga.
Ce stage pratique et théorique, d’une durée de 10 semaines, explore la philosophie du Yoga, la respiration, les postures et leurs bienfaits, ainsi que la relaxation.
Si vous souhaitez vous inscrire pour le stage d’introduction, vous pouvez venir me rencontrer avant (sans aucun engagement), poser des éventuelles questions avant de prendre la décision de vous inscrire, cela ne coûte rien, il suffit de m’appeler au 076’316’25’89 pour fixer un rendez-vous !

 

Y a-t-il beaucoup de monde dans votre cours ?
Nous gardons de petites classes 5 – 8 personnes, afin que les élèves bénéficient d’une attention individuelle.

 

Est-il possible de faire un cours d’essai ?
Si vous avez déjà une pratique de base il est recommandé de faire une séance d’essai avant de vous inscrire, le cours d’essai vous sera facturé Frs. 20.- à régler sur place.

 

Faut-il réserver avant de venir ?
Oui, comme les cours sont limités à 8 personnes. Merci de prendre contact directement avec nous : tél. 076’3256’25’89 ou 022’741’18’03 yogadima@yogadima.ch.

 

Y a-t-il des niveaux différents selon les cours ?
Oui, les différents niveaux des cours permettent à l’élève de progresser à son propre rythme et selon ses possibilités.
Le niveau débutant (niveau 1) est ouvert aux personnes n’ayant jamais pratiqué le yoga : stage d’introduction.
le niveau intermédiaire (niveau 2) s’adresse aux personnes qui ont une bonne pratique de base.
le cours femmes enceintes s’adresse aux femmes enceintes (dès le début de la grossesse jusqu’à l’accouchement).

 

Je ne souhaite pas m’abonner mais venir aux cours sans engagement je suis souvent en déplacement professionnel, quelle sont les possibilités ?
Les Drop-Ins sont les bienvenus vous serez accepté dans la classe s’il reste des tapis de libres.
Le cours vous sera facturé Frs. 40.- pour 95 minutes à régler sur place. Prendre directement contacte avec nous.

 

Y a-t-il un lieu pour se changer sur place ?
Oui, Il y a des vestiaires dans notre studio.

Qu’en est-il des périodes où vous êtes fermé ?
Nous offrons 51 semaines de cours de yoga sur 52 !
L’école est uniquement fermée entre le 24.12. et le 1. Janvier.

 

 

Puis-je pratiquer le Yoga pendant la grossesse ?
Le Yoga peut être pratiqué pendant grossesse, à condition d’être pratiqué doucement et avec prudence et d’éviter certaines postures.

Il existe des cours de Yoga prénatal qui vous permettront de trouver des séances de Yoga adaptées à vos besoins du moment. Vous y découvrirez quelles postures et quelles techniques de respiration vous pourrez pratiquer sans danger pour vous et votre bébé.
Le Yoga est une façon de vivre pleinement la joie de porter un enfant. La période prénatale est un moment extraordinaire pour débuter ou pour approfondir le Yoga, car l’être qui prend forme à l’intérieur de vous entraîne votre attention vers l’introspection et vers le changement. Le Yoga propose des techniques efficaces pour prévenir ou soulager les désagréments physiques occasionnés lors des moments difficiles de la grossesse.


Je suis enceinte mais je ne souhaite pas changer de cours. Puis-je continuer dans le cours général ?

Durant cette période votre pratique va être modifiée pour le mieux !
Il est mieux d’intégrer le cours prénatal avec des exercices spécifiques pour femmes enceintes.


Quand puis-je reprendre les cours suite à un accouchement ?

Le cours peut être commencé 8 semaines post-partum pour un accouchement par voie basse et 12 semaines post accouchement pour une naissance par césarienne.

 

 

Si je ne me sens pas très bien (grippe, mal au ventre, mal de tête), est-il recommandé de pratiquer ?
Cela devrait aller sans dire, mais s’il vous plaît ne venez pas si vous avez une maladie contagieuse. Vous partagerez l’espace, des accessoires et l’air avec de nombreux autres pratiquants. En plus si vous avez de la fièvre le yoga est déconseillé.

 

Je suis senior, est-ce que je peux pratiquer le yoga ?
Le yoga peut permettre de soulager des douleurs comme la sciatique, soulager les douleurs articulaires, renforcer la musculature, ce qui protègera les os qui deviennent plus fragiles lorsque l’on avance en âge. Il y a des cours spéciaux pour 3ème âge n’hésitez pas à appeler Igor qui donne des cours pour les ainées dans notre école. Tel. 079’606’20’56.

 

Puis-je apprendre le Yoga toute seule à la maison, avec un livre ou des vidéos ?
Bien-sûr, vous pouvez toujours choisir cette possibilité. Cependant, si vous voulez vous assurer de ne pas vous blesser et de bien apprendre le Yoga, de façon précise et non pas approximative, alors vous allez avoir besoin d’un professeur, et qui plus est, d’un professeur compétent.
Le Yoga, qui n’est pas seulement une pratique spirituelle, mais aussi une pratique corporelle (au sens où le corps entre dans des postures et y demeure quelque temps), je vous recommande vivement d’apprendre avec un « bon » professeur. Lui seul pourra vous proposer des postures adaptées à vos possibilités, à vos besoins et à vos objectifs et vous permettre de ne pas vous blesser et d’apprendre à écouter votre corps.
Beaucoup de postures sont par exemple contre-indiquées si vous avez une hernie, une scoliose, une sciatique…

 

J’ai un problème de mal de dos, de genou ou autre. Puis-je venir pratiquer ?
Pour tout problème de santé, demandez l’avis de votre médecin. Pour tous les besoins particuliers : Lorsque vous arrivez, s’il vous plaît informez votre professeur si vous avez des blessures, des problèmes physiques ou des conditions médicales spéciales afin qu’il vous aider à modifier les poses si nécessaires.

La pratique du yoga a des effets vraiment bénéfiques sur le dos. Les pratiquants découvrent très souvent leur capacité respiratoire, ce qui va naturellement, avec les postures, soulager les douleurs dorsales, à la fois musculaires et osseuses.
Le souffle allié aux postures avec le travail d’étirement et de renforcement musculaire permet de retrouver une flexibilité et une souplesse de la colonne vertébrale et des muscles dorsaux.

Il faut cependant vous rassurer que vous n’ayez pas d’hernie discale ou un autre problème du dos plus important.

 

Puis-je pratiquer le Yoga si j’ai des problèmes de santé ou que je suis blessée ?
La pratique posturale du Yoga, s’adresse aux personnes en bonne santé et en bonne condition physique.
Les personnes blessées ayant besoin de plus de douceur pratiqueront généralement de la respiration, de la méditation, et si cela est harmonieux pour elles, quelques postures de Yoga très doux. Un cours de yoga particulier pourra mieux répondre à des besoins spécifiques .

Seul votre médecin pourra étudier votre cas et vous apporter une réponse à cette question .
Prenez donc un avis médical avant de débuter toute pratique, y compris celle du Yoga . Si le Yoga peut vous aider à soulager certaines douleurs (lombaires, cervicales…) et certaines affections (stress, anxiété, fatigue…), le Yoga n’est pas une formule ou une baguette magique et ne peut pas tout résoudre !

 

Puis-je pratiquer le Yoga si je ne suis pas souple ?
Bien-sûr ! Le Yoga est accessible à tous. Il n’y a pas de prérequis pour débuter le Yoga et vous n’avez donc pas besoin de toucher les mains par terre pouvoir pratiquer. Si vous avez peur de manquer de souplesse, alors soyez complètement rassurée ! Justement, c’est en pratiquant le Yoga que vous allez développer votre souplesse ! Nous sommes tous faits différemment et le Yoga permet à chacun de ressentir les bienfaits des postures en fonction de sa morphologie et de ses possibilités. Je vous proposerai des postures adaptées à vos besoins et à vos possibilités. Vous pourrez ainsi pratiquer et vivre votre expérience du Yoga à votre rythme.

 

Puis-je pratiquer le Yoga tout de suite après manger ?
Le Yoga se pratique après la digestion.
Si vous êtes plutôt du matin, il est traditionnellement recommandé de pratiquer le yoga à jeun. Si vous déroulez votre tapis le soir, on conseille d’attendre au moins 3 heures après le dernier repas. La sensation de ventre plein peut en effet être très inconfortable durant la séance de yoga : léthargie, sensation de lourdeur, reflux gastriques, nausées – voire régurgitations dans le pire des cas. Vous pliez, tordez, inversez votre corps et la gravité fait son œuvre. Le chien tête en bas le ventre plein, plus jamais ça !
Si toutefois vous avez l’estomac dans les talons et craignez ne pas tenir 1h30 sur votre tapis sans ravitaillement, voici quelques idées personnellement testées pour vous mettre à table sans compromettre votre séance. Ces collations facilement digérées vous apporteront énergie et légèreté.

2h avant le cours
• 1 verre de lait de vache ou de soja
• 1 bol de soupe légère, de bouillon
• 1 portion de légumes bouillis, poêlés ou cuits à la vapeur
• 1 bol de fruits en morceaux, comme du melon, de la pomme ou de la pêche
• 1 smoothie
• 1 tartine de pain grillé
• Un yaourt de soja ou de coco, avec de la cannelle et des fruits séchés.
• Un bol de porridge d’avoine au lait végétal.
• Quelques crudités, des légumes et des patates douces cuits à la vapeur, à l’étouffée, en papillote.

40 minutes avant le cours
• Un fruit mûr et de saison : une poignée de fruits rouges, une pomme, quelques cubes de melon, une poire…
• Un smoothie : des fruits, de l’eau, un mixer. Pour faciliter la digestion, privilégiez les associations de fruits appartenant à la catégorie : fruits doux, acides ou semi-acides.
• Une poignée de fruits séchés réhydratés.
• Quelques amandes (mises à tremper la veille, c’est encore mieux !).
• 1 poignée de noix ou de fruits secs
• Quelques bâtonnets de carotte ou de concombre
• 1 verre de lait de soja
• 1 portion de yaourt
• Quelques tranches de melon ou de pomme
• Une poignée de muesli

 

Puis-je pratiquer le Yoga pendant mes règles ?

Les textes anciens du Yoga préconisent d’éviter la pratique du Yoga pendant les règles car il s’agit d’un moment où le corps maintient déjà une activité importante et a donc besoin de se concentrer sur sa tâche principale sans être encore davantage sollicité.

Pourtant, vous pouvez tout à fait pratiquer des postures douces de Yoga pendant vos règles et certains exercices soulagent les douleurs menstruels. Par exemple les postures assises et allongées sur le dos. Avertissez votre prof. de yoga si vous avez les règles.

 

Le Yoga est-il une religion ?
Le Yoga n’est pas une religion, mais plutôt une philosophie de vie qui ne représente ni ne contredit aucune religion . Le Yoga est une pratique orientée vers la spiritualité et non vers la religion… Vous pouvez donc pratiquer le Yoga quelle que soit votre religion ou votre race.

 

Le Yoga est-il un sport ?
Le Yoga n’est pas un sport c’est une discipline, une pratique reliant corps et esprit .
Le Yoga est une pratique corporelle puisqu’il propose au corps de prendre différentes postures (asana). Vous allez sans doute, en pratiquant le Yoga, découvrir des muscles dont vous ne soupçonniez même pas l’existence… Ce qui différencie le Yoga d’un sport c’est l’attention portée à la respiration et l’idée de non-violence. Quand on pratique le Yoga, on ne force jamais au-delà de nos limites et on laisse de côté toute notion de compétition.

 

Le yoga est-il un bon complément d’autres sports ?
Absolument. Le yoga permet de retrouver un équilibre essentiel pour le sportif qui, de par la pratique de son sport qui peut parfois n’engager qu’une partie de ses muscles, tendons et articulations.
Cependant, un grand nombre de personnes, même non sportives, du fait de leurs conditions de travail, de leur hygiène de vie, ou encore de certains accidents passés, ont un déséquilibre qu’il convient de diminuer afin, que sur le long terme, cela ne créé pas des complications plus importantes.
En effet, la pratique du yoga permet de trouver un équilibre entre les différentes parties du corps (droite et gauche – bas et haut), ce qui va permettre de soulager des douleurs de tendinite par exemple, une douleur souvent rencontrée par les sportifs.

 

Puis-je pratiquer le Yoga si je ne suis pas sportive / que je n’ai pas fait de sport depuis longtemps ?
Le Yoga va vous aider à vous reconnecter avec votre corps tout en apprenant à le respecter . Si vous êtes un peu « rouillée », vous pouvez commencer par un cours de Yoga doux qui va vous permettre d’évaluer vos capacités physiques.

Quel matériel est nécessaire pour la pratique du yoga ?
Matériel a disposition :
J’ai à disposition pour chaque élève 3 tapis de yoga (tapis confort, antidérapant et tapis de pour l’hiver en laine vierge), ainsi que des châles et des couvertures pour la détente.

  • Headstander
  • coussins pour la nuque
  • Halasana-banc (pour protéger la région lombaire : tassement de vertébres, hiernies discales..)
  • Sangles diverses
  • Supports divers en bois
  • Polsters respiratoires (pour ouvrir la cage thoracique pour faciliter la respiration)
  • Polsters pour baddha supta konasana
  • Sacs de sable 2 – 26 kg
  • Coussins pour les yeux (pour favoriser la détente)


Quelle tenue dois-je porter pour un cours de Yoga ?

Vous pouvez porter des vêtements qui ne risquent pas de gêner vos mouvements, si possible en matière naturelle : tout le corps respire !
La tenue « idéale » pour pratiquer est confortable (des vêtements de sport par exemple), mais pas trop ample (les groupes musculaires doivent rester visibles).
P as de ceinture et pour les femmes, ôtez le soutien-gorge.
Il convient de pratiquer pieds nus afin de mieux adhérer sur le tapis, et de trouver ce contact physique et mental avec le sol. Cela amène à sentir la stabilité et la force de la terre.

 

Puis-je perdre du poids grâce au Yoga ?
Le Yoga permet de remettre le corps en bonne forme physique , il tonifie les muscles et stimule le système lymphatique afin d’éliminer les toxines du corps et d’améliorer la digestion. Comme on bouge dans le Yoga, on brûle des calories. Le Yoga a également une action sur le métabolisme et la glande thyroïdienne qu’il équilibre.
Le Yoga participe donc à la perte de poids tout en respectant le corps. Cependant, perdre du poids, ou plutôt se renforcer et tonifier son corps est l’un des effets du Yoga, et non un but en soi . Par contre, vous verrez que la pratique du Yoga va vous encourager à faire de meilleurs choix alimentaires .

 

Combien de fois par semaine dois-je pratiquer le Yoga pour en ressentir les effets ?
Pratiquez autant que vous le pouvez et que vous en avez envie !
Si vous assistez par exemple à un cours par semaine, c’est déjà très bien car cela va vous permettre d’ avoir un rendez-vous régulier avec le Yoga et en développant cette habitude de pratique, vous allez progressivement apprivoiser les postures, les techniques de respiration et la méditation.
Si vous avez déjà une pratique personnelle, alors cela va vous permettre de pratiquer plus facilement à la maison. Vous pouvez réaliser quelques salutations au soleil ou étirements le matin et également pratiquer quelques postures de détente en rentrant le soir. En prenant seulement quelques minutes de votre emploi du temps, vous pourrez vous sentir réellement mieux et plus présente au monde.

Il a été prouvé scientifiquement que les effets positifs du Yoga se prolongent pendant 2 jours après une séance . Si vous pratiquez par exemple 3 fois par semaine, alors vous allez profiter de ses bienfaits en continu.

Combien de temps faut-il pratiquer le yoga pour constater un résultat ?
Vous devriez ressentir une détente et une sensation de bien-être dès la première séance. Cela durera quelques heures ou quelques jours. Et, comme pour toute chose, afin d’obtenir des effets durables, il faut persévérer. Une pratique régulière vous permettra de conserver et de développer les résultats obtenus.

 

Quelle différence entre yoga et gymnastique ?
L’objectif en gymnastique est de faire travailler le corps uniquement.
Le yoga par les postures et la respiration va permettre de faire travailler le corps, l’organisme, le mental : tout l’Être. En plus yoga, il n’y a aucune notion de compétition.
Chaque posture demande une gestion de l’énergie et une capacité de récupération que l’on obtient grâce aux techniques de respiration conscientes et aux bandhas (verrouillages énergétiques). En classe vous pratiquez des postures qui demandent de la concentration et la capacité de maintenir une pose, ce qui exige un effort musculaire parfois intense.
Vos poumons et votre cœur sont également sollicités comme tous vos systèmes vitaux. Apprendre à inspirer et à expirer comme il faut vous permet de tirer le plus grand bénéfice de chaque posture et d’aller plus loin en utilisant le souffle comme mode de circulation du PRANA, l’énergie vitale qui n’est pas simplement réduit à l’air qui passe dans vos poumons.

 

Est-ce que la pratique du Yoga améliore ma respiration et mon souffle ?
En fait, nous respirons chaque jour, mais le plus souvent, nous le faisons sans même en être consciente. De plus, quand nous sommes stressées, notre respiration devient plus saccadée et nous ne remplissons plus nos poumons comme nous devrions le faire . Du coup, notre sang est moins oxygéné, et cela peut influencer notre forme et notre vitalité. En Yoga, la maitrise de la respiration est fondamentale .

Les pratiquants de Yoga cherchent à améliorer leurs capacités respiratoires en augmentant la durée de leurs inspirations et de leurs expirations. La pratique du Yoga nous aide à renforcer notre cœur et nos poumons . On redevient conscients de nos respirations et on apprend par exemple à respirer calmement dans les moments d’anxiété ou de tensions. Le Yoga propose de nombreuses techniques respiratoires qui ont de multiples bienfaits. Certaines sont calmantes, d’autres sont dynamisantes, d’autres encore sont équilibrantes.

Le souffle, c’est la vie , et la pratique du Yoga vous aidera à mieux profiter de chaque instant, en respirant en toute conscience !

 

Si votre question ne figure pas dans la liste
n’hésitez pas à me contacter à yogadima@yogdima.ch
ou m’appeler au 076’326’25’89. 

 

 

Je vous souhaite une très belle pratique !
Barbara Yogadima